Il y a le droit... et l'expérience du droit!

AccueilExpertisesÉquipeBlogue Nous joindre

Appelez-nous 819 564.1222

La négociation, la médiation familiale et la conférence de règlement à l’amiable : 3 modes alternatifs de règlement des conflits
2018-05-14


Le procès, où le tribunal tranche en se prononçant sur le litige, est habituellement l’option que l’on pense en premier lieu pour résoudre un conflit en droit de la famille. Cependant, il existe des avenues plus rapides, moins coûteuses et plus avantageuses, telles la médiation familiale et la négociation. Le processus de divorce ou de séparation n’est pas toujours synonyme de déchirement où l’on étale notre vie privée devant la Cour. Pour ce faire, il est important de faire appel à un avocat en droit familial.

Le conflit : faire appel à un avocat en droit familial

Dès qu’un conflit se pointe à l’horizon, faire appel à un avocat en droit familial vous permettra d’évaluer les modes alternatifs de résolution des conflits qui pourraient vous convenir et de définir vos droits.

1. La négociation

Lorsque l’on fait appel à un avocat en droit familial, ce dernier est en mesure, après l’analyse de votre dossier, de déterminer avec vous quel serait le meilleur plan de match à adopter pour négocier certains aspects ou même la totalité de votre dossier. L’avocat, en raison de son expérience, est la personne la plus appropriée pour vous accompagner et régler plusieurs éléments et ainsi éviter le processus judiciaire (procès devant le juge) ou le réduire au maximum. En discutant avec votre avocat, vous serez en mesure de trouver une solution gagnante-gagnante pour tous.

2. La médiation familiale

Lorsque les deux (2) parties sont ouvertes à tenter de régler leur conflit avec l’aide d’un médiateur, cette avenue est à privilégier. Ainsi, avec l’aide d’un médiateur familial accrédité, vous tenterez de trouver des solutions constructives et mutuellement satisfaisantes, tant pour la garde des enfants, la pension alimentaire que le partage des biens. De plus, selon certains critères, vous pouvez bénéficier d’heures subventionnées par le gouvernement pour votre médiation familiale.

3. La conférence de règlement à l’amiable dans le processus judiciaire

Même si votre dossier est judiciarisé après des tentatives de règlement à l’amiable, il est possible, lorsque toutes les parties le désirent, de procéder à une conférence de règlement à l’amiable (CRA) avant de faire un procès. La CRA consiste à tenter de régler votre conflit avec l’aide d’un juge qui agit à titre de médiateur. Avec son aide et l’accompagnement de votre avocat, tout est mis en place afin de trouver des solutions constructives et permettre règlement dans le respect et l’harmonie.

Le choix du mode alternatif de règlement des conflits

Chaque situation est unique et plusieurs possibilités s’offrent à vous. Ainsi, il est important de bien faire analyser votre situation par un avocat en droit familial pour déterminer la meilleure option pour tenter d’éviter un procès, des délais et des frais.

Pour éviter de vivre le stress d’un procès et afin de mettre toutes les chances de votre côté pour régler votre conflit familial, demandez qu’un avocat spécialisé en droit de la famille vous rappelle.Vous serez contacté selon votre convenance pour obtenir des informations juridiques adaptées à votre situation.

demandez un rappel et téléchargez le formulaire préparatoire

 
Nous rencontrer

2050, rue King Ouest, bureau 220
Sherbrooke (Québec) J1J 2E8

info@fpjbavocats.com
Tél.: 819 564.1222
Téléc. 819 822.2180

Accueil | Expertises | Équipe | Blogue | Nous joindre

Droit des affaires | Droit de la famille | Droit administratif
Droit de la jeunesse | Droit de l’immigration | Droit de la personne
Droit civil | Droit du travail | Droit disciplinaire


Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés © 2017 tous droits réservés
Hébergement : NetRévolution.com | Partenaire : EstriePlus.com