Il y a le droit... et l'expérience du droit!

AccueilExpertisesÉquipeBlogue Nous joindre

Appelez-nous 819 564.1222

Séparation de biens : comment un avocat en droit familial peut vous représenter


2018-05-21

Séparation de biens avec avocat

Séparation ou divorce rime sans contredit avec séparation de biens. Mais dans les faits, qu’en est-il réellement? Lors de la vie commune ou durant le mariage, nous acquérons d’innombrables biens et en cas de séparation, il faut déterminer de quelle façon le partage des biens sera fait. Vous songez à vous séparer ou à vous divorcer? Voici quelques informations qu’il est important de connaître avant d’entreprendre le partage ou la négociation de vos biens.

En premier lieu, le partage des biens sera différent que vous soyez mariés ou conjoints de fait. En effet, les conjoints de fait ne bénéficient d’aucune protection légale et chaque personne reprend les biens qu’elle a payés, et ce, sans égard à la durée de la vie commune. À l’inverse, les personnes mariées doivent en premier lieu procéder à la liquidation de leur patrimoine familial et par la suite, s’il reste des biens, liquider leur régime matrimonial (habituellement séparation de biens ou société d'acquêts.

Séparation des biens lors d’un divorce : patrimoine familial

Les biens qui font partie du patrimoine familial sont notamment ceux qui sont à l’usage de la famille, dont les résidences de la famille, tous les biens qui garnissent les résidences de la famille, les véhicules utilisés par la famille ainsi que l’argent accumulé dans un régime de retraite durant le mariage. Pour d’autres biens, il peut être parfois difficile de les qualifier, d’où l’importance de bien s’informer auprès d’un avocat en droit familial pour vous assurer un partage juste et équitable. En effet, qu’en est-il d’une voiture que vous avez reçue en don de votre mère et qui est utilisée au bénéfice de la famille ou des biens reçus en héritage? Également, qu’est-ce qui arrive avec les dettes de la famille et les dettes personnelles? S’informer préalablement au partage des biens vous assure entre autres choses le respect de vos droits.

Division des biens après une séparation : conjoints de fait

Tel que déjà mentionné, les conjoints de fait ne bénéficient d’aucune protection légale et en cas de séparation, chaque partie reprend ses biens sans égard à la durée de la vie commune. Ainsi, si au fil des années vous avez payé les comptes courants et votre conjoint ou conjointe les meubles, vous serez possiblement perdant ou perdante au moment du partage des biens si aucune entente durant la vie commune n’est intervenue. En effet, vous n’aurez aucun droit sur les meubles payés par l’autre partie. Par contre, qu’advient-il des biens meubles qui ont été payés à deux ou des dettes communes contractées pendant la vie commune? Au moment de la séparation, il est important de bien évaluer votre situation et de vous faire conseiller pour vous éviter de récupérer que des dettes et afin de procéder au partage conforme des biens.

Vous vous posez des questions quant à la séparation des biens? Demandez qu’un avocat spécialisé en droit familial vous rappelle selon votre convenance pour obtenir des informations juridiques. Assurez-vous une séparation juste de vos biens dans le respect de vos droits.

demandez un rappel et téléchargez le formulaire préparatoire

 
Nous rencontrer

2050, rue King Ouest, bureau 220
Sherbrooke (Québec) J1J 2E8

info@fpjbavocats.com
Tél.: 819 564.1222
Téléc. 819 822.2180

Accueil | Expertises | Équipe | Blogue | Nous joindre

Droit des affaires | Droit de la famille | Droit administratif
Droit de la jeunesse | Droit de l’immigration | Droit de la personne
Droit civil | Droit du travail | Droit disciplinaire


Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés © 2017 tous droits réservés
Hébergement : NetRévolution.com | Partenaire : EstriePlus.com